top of page
Rechercher
  • Sophie

Le phénomène de Pleine Lune

Aujourd'hui, le 20 octobre 2021, a lieu la Pleine Lune. Avec celle-ci, vous aurez certainement vu fleurir sur les réseaux sociaux pléthore d’articles décryptant les énergies et les thématiques liées à ce phénomène astronomique. Mais savez-vous de quoi l'on parle ? Pourquoi dit-on que c’est la Pleine Lune en Bélier alors que nous sommes dans la saison de la Balance ?


A travers ces quelques paragraphes, je vous explique le B.A BA et le pourquoi du comment autour de la Pleine Lune en astrologie.

 

  1. Ce que l'on observe depuis la Terre

Tout d’abord, lorsque l’on parle d’astrologie, il est important de garder en tête que l’on analyse le ciel depuis notre résidence principale : la Terre. C’est donc depuis ce point de vue que l’on observe les astres et leur position dans les signes du zodiaque.

Au moment de la Pleine Lune – et ce depuis la Terre – le Soleil et la Lune sont diamétralement opposés. Sur l'image, lorsque l’on regarde à gauche on voit la Lune dans le signe du Bélier et lorsque l’on regarde à droite, on voit le Soleil dans le signe de la Balance.


Tous deux sont également dans des signes du zodiaque différents et opposés. En effet, chaque signe du zodiaque a un signe auquel il s’oppose. Sur ce point, il est important de souligner que les signes opposés sont en fait complémentaires : ce qui manque chez l’un, on le trouvera chez l’autre. Inversement, ce qui est trop présent chez l’un, sera absent chez l'autre. Je ferai peut-être un article à ce sujet.


C’est donc en observant cette opposition que l’on sait si on est en phase de Pleine Lune. C’est également le cas dans les cartes natales individuelles. Si vous avez une opposition entre le Soleil et la Lune dans votre thème astral, c’est que vous êtes né au moment de la Pleine Lune ! Pour savoir ce que cela signifie, je vous invite à lire le paragraphe 3 "interprétation".


Opposition entre la Lune en Bélier, et le Soleil en Balance

2. Le jargon astrologique


Depuis le 23 septembre dernier, nous sommes dans la saison de la Balance. Si l’on traduit, cela signifie que le Soleil est symboliquement rentré dans le signe de la Balance depuis cette date – et ce jusqu’au 23 octobre quand le Soleil passera dans le signe suivant, celui du Scorpion.

Si nous parlons d'une Pleine Lune en Bélier, c'est tout simplement parce-que nous observons le positionnement de la Lune, qui se trouve en Bélier. Vous comprendrez donc que tous les mois, la Pleine Lune a lieu dans le signe opposé à celui dans lequel se trouve le Soleil. Alors que le Soleil sera dans le signe du Scorpion, la Pleine Lune sera donc en Taureau. Puis lorsque nous serons dans le signe du Sagittaire, ce sera la Pleine Lune en Gémeaux.


3. Interprétation

On associe plusieurs phénomènes physiques et d’autres phénomènes moins physiques et plus subjectifs aux moments de la Pleine Lune. Je pense notamment aux insomnies. Selon moi, l’astrologie pourrait apporter une forme de réponse à ces périodes agitées.

Deux symboliques et fonctions différentes sont associées à la Lune et au Soleil. Tout d’abord, la Lune représente notre monde intérieur et notre monde émotionnel. C’est ce qui fait que nous ressentons et sommes traversés par des choses.

Le signe dans lequel se trouve la Lune indique la façon dont nous allons gérer et réagir à ce monde émotionnel.


Quant au Soleil, tout comme dans le système solaire, il est notre source de vie. Lorsqu’il se trouve dans un signe du zodiaque, nous sommes empreints de cette énergie et vitalisés par celle-ci.


Alors à la Pleine Lune quand ces deux astres se trouvent dans des signes opposés, une tension très forte se crée. Notre énergie de vie cherche à être vitalisée d’une certaine façon. Au contraire, notre monde émotionnel se manifeste d’une façon diamétralement opposée ! Tous deux cherchent des choses différentes et chacun tire de son côté !



Par exemple, lors de la Pleine Lune en Bélier

  • le Soleil en Balance cherche à équilibre et à harmoniser le vivre ensemble. L’énergie de vie est mise au profit de relations fluides, à tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de réagir, on cherche la réponse juste pour soi et pour l’autre, c'est le compromis.

  • la Lune en Bélier cherche à extérioriser et s'affirmer en tant qu'individu, elle n’hésite pas à dire ce qu’elle ressent sans prêter attention à comment cela peut se répercuter sur l’autre. Avec le Bélier, les émotions peuvent être exprimées de façon agressive, sans détour.



La voyez-vous l’opposition ? Le conflit d’énergies ? Ainsi nous pouvons, au moment de la Pleine Lune, ressentir une dualité face à la difficulté de faire cohabiter ces énergies. Le vivre de façon plus posée réside dans le fait de savoir reconnaître tout d’abord, puis concilier cette énergie Bélier et cette énergie Balance. Comme par exemple : oser prendre sa place et se exister face à l’autre tout en le prenant en compte.

 

la Pleine Lune en Bélier du 20/10/21

Comme toujours en astrologie, on ne peut isoler un ou deux éléments d’un contexte plus global. Il est donc également important de regarder quel type de relation ces astres et les autres entretiennent afin de pouvoir tirer un analyse complète du contexte énergétique et astrologique du moment. L'objectif de cet article est simplement d'expliquer cette opposition Lune/Soleil qui caractérise la pleine lune.


Lorsque l’on dit qu’une pleine lune est forte, c’est qu’elle contient beaucoup d’aspects de tensions (les traits rouges) : les astres, qui sont comme des parties de nous, tirent chacun de leurs côtés, il est alors difficile de tous les entendre et les « satisfaire » (si tenté que nous tendions l’oreille en premier lieu…).



Enfin, à titre individuel, en fonction de notre thème natal nous réagirons de façon plus ou moins forte à certaines pleines lunes car celles-ci vont faire écho – ou non – à notre composition énergétique de base. Par ailleurs, il est bon de regarder quel « secteur de vie » ou « maison » sera vitalisé ou en tension pendant le cycle lunaire.


Oui, connaître son thème astral permet de savoir de quoi on est fait intérieurement. L’observer se mettre en mouvement permet de s’accorder avec le rythme du ciel !










92 vues0 commentaire
bottom of page